Home > Sobey Art Award > News > Les candidats finalistes du 10e anniversaire du Prix artistique Sobey

SAA2014_webbanner

Les candidats finalistes du 10e anniversaire du Prix artistique Sobey

POUR PUBLICATION IMMÉDAITE

Les candidats finalistes du 10e anniversaire du Prix artistique Sobey 

Le 14 juin 2012, HALIFAX (N.-É.) — Le Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse et la Fondation Sobey pour les arts ont annoncé aujourd’hui les cinq artistes qui ont nommés finalistes du Prix artistique Sobey 2012, une importante reconnaissance pour le secteur de l’art contemporain du Canada. Cette année marque le 10e anniversaire du prix.


• Côte Ouest et Yukon : Gareth Moore
• Prairies et Nord : Jason de Haan
• Ontario : Derek Sullivan
• Québec : Raphaëlle de Groot
• Atlantique : Eleanor King

« Le jury de conservateurs de 2012 reconnaît la force des 25 artistes choisies pour le Prix artistique Sobey de cette année. Les cinq artistes sélectionnés emploient des pratiques distinctes, mais ont un trait commun : ils évoquent la scène locale et internationale, et partagent des notions d’obsolescence et de matérialité. Chaque personne mise en candidature a démontré un engagement à l’endroit de discours opportuns qui dépassent notre discussion canadienne. »

Le Prix artistique Sobey consiste en une somme de 70 000 $ dont 50 000 $ sont remis au gagnant et 5 000 $ à chacun des autres finalistes. Établi en 2002, ce prix est décerné à un artiste canadien 40 ans et moins qui a présenté ses œuvres dans une galerie d’art publique ou commerciale au cours des 18 mois précédant sa mise en candidature. Il a pour but de faire avancer les conversations nationales au sujet de l’art contemporain et il est largement reconnu comme étant l’un des prix les plus prestigieux d’art contemporain du Canada.    

Les œuvres des candidats finalistes seront présentées lors d’une exposition au Musée d’art contemporain canadien (MACC) à Toronto, à partir du 24 octobre 2012. Le lauréat du Prix artistique Sobey du 10e anniversaire sera annoncé durant le gala, qui aura lieu au MACC le 16 novembre 2012.

Composition du jury de conservateurs du Prix artistique Sobey 2012 : 

• David Diviney, conservateur des expositions, Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse
• Louise Déry, directrice de la galerie de l’UQAM, Université du Québec à Montréal
• David Liss, directeur artistique et conservateur, Musée d’art contemporain canadien
• Ryan Doherty, conservateur, Southern Alberta Art Gallery
• Bruce Grenville, principal conservateur, Vancouver Art Gallery 

 

Au sujet des artistes mis en candidature :

Gareth Moore (né en 1975 à Matsqui, en Colombie-Britannique) est reconnu pour ses œuvres  enjouées et rigoureuses sur le plan conceptuel, lesquelles sont le fruit de son introspection du monde qui l’entoure. Ses projets relationnels cherchent sans cesse à introduire des distinctions entre l’art et la vie en juxtaposant l’art à l’activité humaine. On lui demandé de créer une installation majeure pour (d)OCUMENTA 13 en 2012 et son projet Children's Films présenté à Biefelder Kunstverein (2011) sera exposé dans la Contemporary Art Gallery, à Vancouver, en 2012. Son exposition solo récente comprend Luttgenmeijer, à Berlin (2009); Catriona Jeffries, à Vancouver (2009); Witte de With, à Rotterdam (2008); CCA Wattis Institute of Contemporary Art, à San Francisco (2008). Ses œuvres ont été intégrées dans de nombreuses expositions collectives, par exemple la Biennale de Montréal (2010); C’est ce que c’est, Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa (2010); Nothing to Declare, The Power Plant à Toronto (2009); Sentimental Journey, Contemporary Art Gallery à Vancouver (2009); Nomades, Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa (2009); Wizard of Oz, CCA Wattis Institute of Contemporary Arts à San Francisco (2008); Door Slamming Festival, Projektraum Alexander Schroeder à Berlin (2007).

Jason de Haan est un artiste multidisciplinaire dont les œuvres se concentrent sur les liens entre les aspects poétique, métaphysique, conceptuel et absurde, se manifestant souvent en une combinaison de sculptures, d’installations, de performances, d’esquisses et de travaux d’édition. Dans le cadre de sa pratique continue, il tente de reconnaître le potentiel de différents systèmes, matériaux et séries de conditions. Jason s’est produit à l’échelle nationale et internationale, et a récemment participé à des expositions solos à la Clint Roenisch Gallery, à l’ODD Gallery et avec Miruna Dragan à The Khyber ICA. Ses prochaines expositions comprennent la Southern Alberta Art Gallery à Lethbridge, la Clint Roenisch Gallery à Toronto et le Museo de la Ciudad à Querétaro. Jason a récemment pris part à la résidence thématique The Soiree Retreat: A bit of a Chekhovian Situation au Banff Centre et juste auparavant, il a passé une année avec Miruna Dragan, vivant et travaillant à Beirut.

Derek Sullivan emploie des éléments formels et textuels qui contredisent et modifie souvent les liens avec les uns et les autres. Derek Sullivan s’inspire d’histoires de design moderniste, d’abstraction et d’art conceptuel qui se chevauchent pour décanter les notions de signification et de titularité d’œuvre. Il s’inspire du dessin et de la sculpture, et produit des projets conceptuels éphémères pour explorer son intérêt dans la réinterpretation de formes familières afin d’ouvrir de nouveaux domaines de recherche. Il a récemment tenu des expositions solos à The Power Plant, à Toronto, où il a reçu la commission de 2011 de The Power Plant; à Jessica Bradley Art + Projects à Toronto (2011); au KIOSK à Ghent (2011), à la galerie d’art de l’Université de Waterloo (2010); à la Southern Alberta Art Gallery à Lethbridge (2008); à White Columns à New York (2008); à la Tatjana Pieters/OneTwenty Gallery à Ghent (2008). Il a fait partie d’expositions collectives à Oakville Galleries (2001), au Casino Luxembourg Forum d’art contemporain (2008), à Artists Space à New York (2007), à la Contemporary Art Gallery à Vancouver (2007) et à The Power Plant (2005 et 2006). Derek Sullivan a été placé sur la liste préliminaire du Prix artistique Sobey en 2009 et en 2011. Ses œuvres ont été présentées en 2011 à la Biennale de Montréal.

Raphaëlle de Groot est née en 1974 à Montréal, où elle vit et travaille. Elle détient une maîtrise en beaux-arts de l’Université du Québec à Montréal (2006). Raphaëlle présente activement ses œuvres au Canada et en Europe depuis 1997.  Au fil des années, elle a acquis des expériences avec Dare-dare (Montréal), le Centre d’histoire de Montréal, la Cittadellarte-Fondazione Pistoletto (Biella, en Italie), la Leeds City Art Gallery (UK), la Galerie de l’UQAM (Montréal), le Quartier, le Centre d’art contemporain de Quimper (France), le Southern Alberta Art Gallery (Lethbridge) et récemment avec La Chambre Blanche (Québec) et Optica (Montréal), pour n’en nommer que quelques-uns. Elle a participé à la première édition de la Triennale québécoise dévoilée au  Musée d’art contemporain de Montréal en 2008, à l’exposition Femmes artistes. L’éclatement des frontières 1965-2000, au Musée national des beaux-arts du Québec (2010) et à deux parties d’Archi-féministes! à Optica (2011-2012). Ses prochains plans la mèneront au Festival Cultural de Mayo Hospice Cabañas, à Guadalajara au Mexique, et à Trois-Rivières au Québec, pour la  Biennale nationale de sculpture contemporaine. Elle collabore actuellement avec le Musée de la civilisation (Québec) et avec le Musée Colby-Curtis (Stanstead) pour le projet qui sera présenté à l’automne dans le cadre de l’exposition solo à la Galerie Graff, à Montréal. Lauréate du Prix Pierre-Ayot de 2006 et finaliste du Prix artistique Sobey 2008, Raphaëlle de Groot a reçu le Prix Graff (14e édition) en 2011.

Eleanor King présente des installations et des performances à l’échelle nationale et internationale, notamment à Nuit Blanche (Toronto), au Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse, à l’Eastern Edge Gallery (Terre-Neuve-et-Labrador) et à la Galleri F15 (Norvège). Elle a obtenu une maîtrise en beaux-arts de la NSCAD University en 2001, et a pris part aux résidences à The Banff Centre (Alberta), à l’Atlantic Centre for the Arts (Floride), à New Adventures in Sound Art (Toronto) et au Centre for Art Tapes (Nouvelle-Écosse). S’inspirant de la vie de tous les jours, Eleanor emploie des stratégies multidisciplinaires dans ses œuvres pour créer des installations propres à un site et des événements utilisant des matériaux provisionnels et des méthodes improvisionnelles. Son histoire musicale comprend des groupes comme The Just Barelys, The Got to Get Got et le projet entièrement composé de femmes Wet Denim. Elle enseigne les arts des médias à la NSCAD University et elle est directrice de l’Anna Leonowens Gallery à Halifax.

                                                                   -30-
Pour obtenir plus de renseignements :

Bernard Doucet | directeur des progrès institutionnels | Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse
Cellulaire 902.223.7246 | bureau 902.424.0073 | gov.ns.ca

Donna Wellard | marketing et communications | Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse
Cellulaire 902.483.2019 | bureau 902.424.2903 | gov.ns.ca

Au sujet du Prix artistique Sobey
C’est en 2002 que la Fondation Sobey pour les arts a créé le Prix artistique Sobey, une importante reconnaissance pour le secteur de l’art contemporain du Canada. Il s’agit d’un prix annuel remis à un ou une artiste de 40 ans et moins qui a présenté ses œuvres dans une galerie d’art publique ou commerciale au cours des 18 mois précédant sa mise en candidature. La somme totale de 70 000 $ est accordée chaque année, dont 50 000 $ au gagnant et 5 000 $ à chacun des quatre autres artistes sélectionnés. Depuis ses débuts, le Prix artistique Sobey et l’exposition qui l’accompagne ont été organisés et administrés par le Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse. Pour obtenir des renseignements, consultez www.sobeyartaward.ca 

Au sujet du Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse
Le Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse est le plus important musée des beaux-arts au Canada atlantique. Situé dans le centre-ville d’Halifax, il a également un deuxième emplacement dans le centre-ville d’Yarmouth. Le Musée abrite la collection d’œuvres d’art de la province et offre une panoplie d’expositions et de programmes. Pour obtenir des renseignements, consultez www.artgalleryofnovascotia.ca